Blog du Canal du Midi

Évocation du Canal du Midi

Le Canal du Midi est aussi sur twitter @lecanaldumidi et sur facebook, avec le même nom lecanaldumidi

Le Grand Bief jusqu’à Colombiers

Posté le 25 avril 2017 à 19h 00 dans Randonnée de Nicolas sur le Canal par

A travers ce 25e article, je reprend donc mon récit à partir de Capestang ou je suis passé pour la première fois le samedi 18 août 2012, le 6e jour sur les 7 de ma randonnée à vélo le long des 240 km du Canal du Midi., pour vous emmener jusqu’à Colombiers.

Voici la les ouvrages rencontrés sur ce parcours : L’épanchoir du piétat, 1767, le pont de Trésille (et ses tags), originellement du 17e siècle mais reconstruit en 1967, l’aqueduc de Guerry, 1785, les pierres de soutènement de la montagne de Roquemelane, l’aqueduc réversoir de Poïlhes, 1689, le pont métallique de Poïlhes, 19e siècle, le pont de pierre de Poïlhes, 1780 et remanié en 1990, l’aqueduc d’Elton, 1689, le pont de Régimont, 1862, l’épanchoir du malpas, 1811, le tunnel du Malpas, 1680, l’aqueduc de Colombiers, 1689 et remanié en 1813, le pont de Colombiers et sa demi écluse, 1682.

L’épanchoir de Piétat, 1767, marque la sortie du canal à l’Est de Capestang (photo ci-dessous, en haut à gauche). Autrefois, à cet endroit de nombreux platanes, encore présents lors de mon premier passage le samedi 18 août 2012. Heureusement, il reste encore de nombreuses sections ombragées (en données 2016, mais jusqu’à quand !!!???). Des vues aussi très intéressantes sur la collégiale.

Mai 2016

Des propriétés viticoles imposantes bordent ici et la le Canal du Midi avec certaines à l’architecture d’inspiration italianisantes. Sur le chemin de halage, ici comme ailleurs, des promeneurs sur 2 roues, comme moi, des coureurs  ou des marcheurs profitent de ce cadre exceptionnel.

Mai 2016

Mai 2016

Arrivée sur le pont de Trésille, traversé par la route minervoise, et support à de nombreuses expression de Street Art. S’ensuit l’aqueduc de Guerry, à proximité duquel s’offre un magnifique panoramique sur Capestang.

Mai 2016

Mai 2016

Suite à un éboulement de la montagne de Roquemelane au 18e siècle après de violents orages, le canal a été renforcé par cet alignement de pierres afin d’atténuer les effets dévastateurs provoqués par une éventuelle nouvelle catastrophe sur le canal. S’ensuit un virage qui marque l’entrée Ouest sur Poïlhes.

Mai 2016

Cet aqueduc-réversoir permet ici aussi l’évacuation des excédents d’eaux du Canal du Midi. Il précède le point d’amarrage de la péniche de luxe Alegria, qui offre des séjours itinérants haut de gamme jusqu’à Trèbes aller-, agrémentés par des visites des lieux incontournables dans la région comme Minerve et Carcassonne.

Mai 2016

L’origine de Poilhes, petit village au charme certain, remonte à l’époque romaine. A l’attrait supplémentaire que lui offre le passage du Canal du Midi, s’ajoute un ormeau de Sully, datant de plus de 600 ans, mais en beaucoup moins bon état que celui de Villesèquelande, évoqué sur ce blog ici et .

La passerelle, verte avant qu’elle ne soit repeinte en route en 2010, aurait pour origine une anecdote  croustillante, ou comment un ouvrage justifié pour un intérêt particulier est passé ensuite dans le domaine de l’intérêt général. En 1927, le Génie Militaire de Montpellier dressa cet ouvrage pour permettre au commandant de la garnison de rejoindre sa maîtresse en toute discrétion. Devant rester provisoire très certainement, les villageois ont certainement apprécié d’avoir un deuxième pont, entièrement piétonnier, toujours utilisé à ce jour.

Samedi 18 août 2012

Un petit lavoir, offrant une plus-value certaine au charme du lieu, succède au pont de pierre.

Samedi 18 août 2012 et mai 2016

C’est par une courbe majestueuse que le cours d’eau quitte le village. A noter que se dresse ici le restaurant et le gîte « Vinauberge », établissement dans lequel je me suis « posé » en dégustant un délicieux jus de fruit maison, allongé sur un transatlantique avant de poursuivre ma route.

Mai 2014 et mai 2016

Avant d’aboutir sur le tunnel du Malpas, se dresse le pont de Régimont situé à proximité d’un site préhistorique. Une charmante bâtisse aux volets bleu-gris le précède sur la rive droite.

Mai 2016 et samedi 18 août 2012

Le tunnel du Malpas (« mauvais passage » en occitan), percé dans le roc (173m de long par 6 m de haut et 8 m 50 de large, complété par un chemin de halage sur la rive gauche) faillit ne jamais exister. L’obstination de Riquet qui a, si je puis ainsi dire » un peu « forcé le destin » en mobilisant les ouvrier des autres chantiers, dans le but de convaincre Colbert du bien fondé de son choix. Alors que le Chevalier de Clerville préconisait un autre tracé, un tunnel « test » fut creusé avant l’arrivée de l’intendant Daguesseau venu pour ordonner d’arrêter les traveaux. Il finit à son tour par se rallier à l’idée. En fait, comme Riquet souhaitait une arrivée majestueuse de son oeuvre sur sa ville natale, il fallait absolument que ce problème estimé insoluble puisse être résolu.

Il est à noter que 3 tunnels se superposent ici, celui d’évacuation des eaux de l’Etang de Montady (photo ci-dessous en haut), celui du chemin de fer et celui du canal. L’Oppidum d’Ensérune surplombe le canal et l’étang.

Dimanche 19 août 2012 et samedi 18 août 2012

Passé le tunnel (qui peut se traverser à pied, mais plus difficilement à bicyclette), ce qui reste de platanes en majesté ouvrent une « haie d’honneur » au canal jusqu’à Colombiers (en données 2012 et 2016) et son pont de pierres. Là comme ailleurs, le chancre coloré y a fait ses ravages, comme le montrent ces deux photos ci-dessous prises à 4 ans d’intervalle.

Août 2012 et mai 2016

C’est sur le pont de Colombiers, le lavoir et la petite maison que je termine ce récit. Colombiers est aussi l’étape du 6e jour de ma randonnée à bicyclette.

Mai 2016

Mai 2016

C’est tout, … pour le moment !

Nicolas.

L’article précédent, « Le Canal du Midi sur Capestang ».

L’article suivant « Le Grand Bief jusqu’à Béziers » est à paraître.

Retrouvez mes photos de toutes les écluses du Canal du Midi sur cette carte.

Nous entrons ici dans le secteur ou naviguent les bateaux du soleil.

Le site du Canal des deux mers à vélo

Le site Vélo-Canaux-Dodo.

9 commentaires pour  « Le Grand Bief jusqu’à Colombiers »

  1. Dominique dit :

    Bonjour Nicolas

    Dans votre récit, vous mentionnez « l’aqueduc de Colombiers, 1689 et remanié en 1813, le pont de Colombiers et sa demi écluse, 1682. »
    Qu’entendez-vous par demi écluse ? il n’y a aucune écluse jusqu’à Fonserannes

    Ce n’est qu’une précision sinon l’ensemble de votre récit est sympa

    A bientôt pour la suite du parcours

    • Nicolas Nicolas dit :

      Une demi écluse permettait d’isoler une partie du grand bief pour pouvoir le vider si nécessaire et retenir l’eau en amont. Il en existe plusieurs sur le Grand bief comme sous le pont de Pigasse, par exemple. Au pied de celui-ci, des culées munies de batardeaux, autrement dit, des pierres entaillées permettent la pose des poutres transversales de manière à isoler des segments d’eau.

      En voici une illustration ici.

  2. Sylvie dit :

    Toujours aussi captivants, vos récits Même avec des arbres coupés, il reste agréable de se promener sur le Canal du Midi

    • Nicolas Nicolas dit :

      Je partage votre avis, d’autant plus que de nouvelles d’essences d’arbres sont vites replantées, … du moins presque partout, par ce que du côté d’Argeliers, cela semble traîner (d’après mon dernier passage sur le secteur, en octobre 2016).

  3. Laure L. dit :

    À mesure que vous avancez, ces paysages me sont de plus en plus familiers… L’idée du « avant/après » est géniale (à exploiter encore plusss 😉 ! Je suis d’accord avec Sylvie et vous-même, les paysages sont aujourd’hui métamorphosés mais le Canal est toujours un lieu incroyable pour la flânerie voire l’oisiveté (et de surcroît, cela laisse place à de nouvelles perspectives photographiques, moins fixées sur le Canal et plus ouvertes sur ce qui l’entoure). Bravo Bravo Nicolas 🙂

    • Nicolas Nicolas dit :

      Je m’approche des écluses de Fonsérannes et là aussi, du changement sur le site. l’avant/après sera ici aussi à exploiter.

      • Laure L. dit :

        AhAh Super! J’ai hâte. En parlant des écluses, s’il vous prenait l’envie de les revisiter et de les rephotographier à partir de juillet (fin des travaux), prévenez-moi ! (En utilisant la dernière adresse email que j’ai saisi pour répondre au post)

  4. Nicole dit :

    Extraordinaire prouesse technique pour l’époque, ce tunnel !!!

  5. Patricia dit :

    De beaux panoramiques s’offrent pour le plus grand plaisir de nos yeux, comme Capestang ou les étangs de Montady. Poilhes reste à mon goût un des plus beaux endroits du Canal du Midi.

 

Laisser un commentaire

Vous pouvez ajouter un lien pour être suivi sur twitter en plaçant votre "username" dans cette boite.
Ne doit être placé qu'une seule fois (sauf si vous modifiez votre nom d'utilisateur). Pas de http ou de @ SVP

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les smileys  :-)  :-(  ;-)  :-P  et d'autres, seront traduits en icones.

 

ℓє Бℓσg ∂υ ¢αиαℓ ∂υ мι∂ι

© 2012-2017 JFB Blog du Canal du Midi