Blog du Canal du Midi

Évocation du Canal du Midi

Le Canal du Midi est aussi sur twitter @lecanaldumidi et sur facebook, avec le même nom lecanaldumidi

Le Canal du Midi sur Béziers par le tracé originel (avant 1856)

Posté le 20 mai 2018 à 12h 30 dans Randonnée de Nicolas sur le Canal par

Voici le 28e article du récit de ma randonnée à bicyclette le long des 240 km du Canal du Midi. Ici, il est question du tracé qu’empruntaient les embarcations jusqu’en 1856, en quittant le canal par l’écluse Notre-Dame pour naviguer sur un tronçon de l’Orb, avant de le regagner par le Pont Rouge. A partir de 1857, le nouveau tracé, par le pont-canal permettra d’éviter un fleuve capricieux, sujet aux crues. Ce sera le sujet de la publication suivante.

La bifurcation entre les deux tracés s’opère sur le 7e bassin en aval, le 8e étant réservé aux embarcations à destination du port Notre-Dame, qui précède l’écluse éponyme, situé sur un bief long de 700 m qui tombera peu à peu en désuétude. Le tronçon et les bâtisses environnantes restent en plus ou moins bon état. Les abords restent cependant entretenus à minima.

Sur la première photo ci-dessous, le départ du bief à partir des écluses prises avant et après la restauration du site de Fonsérannes (2014 et 2017).

Dimanche 4 mai 2014 et dimanche 2 juillet 2017

Je longe les 700 m de ce bief fermé à la navigation et l’environnement me donne l’impression d’un relatif abandon du lieu.

Dimanche 4 mai 2014

Dimanche 4 mai 2014

Impression confirmé à l’approche de l’écluse désaffectée de Notre-Dame, à bassin simple, ancien 56e ouvrage à franchir. Nous nous trouvons à environs 207,224 km de Toulouse. Elle est complètement hors-service et la hauteur insuffisante du pont la précède, rend inenvisageable en l’état, le projet de ré-ouverture du tronçon à la navigation.

Il est cependant fort à parier que dans les années qui vont suivre, étant donné  la restauration du site des écluses, de l’historique du canal, de son classement à l’UNESCO, et du potentiel qu’offre ce lieu, des promoteurs immobilier s’intéresseront à cet endroit qui va très certainement concerner et attirer des personnes au pouvoir d’achat sans doute supérieur à celui de la plupart des habitants de la ville (en données 2012). Autrement dit, le bief Notre-Dame va sans doute se « boboïser ». Reste à savoir si le bâti existant sera démoli totalement ou partiellement, restauré totalement ou partiellement et complété par des constructions neuves. Au moment ou je publie cet article, j’ignore s’il existe des projets qui abondent dans ce sens, vivant à plus de 800 km de Béziers.

Voici donc le 9e et dernier bassin des 9 écluses de Fonsérannes. On retrouve d’ailleurs des escaliers similaires à ceux des 8 autres bassins, situés 700 m en amont. Avant 1856, les voyageurs en provenance  et à destination de Toulouse ou d’Agde, débarquaient ou embarquaient en amont de l’ouvrage. Afin d’éviter du gaspillage d’eau que le passage des barques de poste auraient pu entraîner, surtout en été, des diligences assuraient la liaison entre le Port de Notre-Dame et la chapelle du site de Fonséranne., ou se trouve depuis 2017 la boutique, l’office du tourisme et le restaurant.

Dimanche 4 mai 2014

Je me dirige vers la sortie du canal sur le fleuve me trouve maintenant sur la rive droite de l’Orb, son enfilade de ponts, dont le plus ancien, ouvrage roman datant du XIIe Siècle et longtemps le seul passage ici sur le chemin de la Provence à Toulouse.  La cathédrale Saint-Nazaire et Saint Celse se dresse majestueusement sur un promontoire dominant la vallée.

Dimanche 4 mai 2014

En guise de transition, voici le pont du chemin de fer pris depuis les 2 rives.  Avant la création de la SNCF, la gare de Béziers marquait la limite entre le réseau du Paris-Orléans-Midi, qui couvrait le Sud-Ouest et Sud du pays et le Paris-Lyon-Méditerranée qui couvrait le Sud-Est du pays. Ce pont était ainsi le 1er ouvrage franchissant un cours d’eau du réseau du P-O-Midi, en partant de la gare.

Dimanche 4 mai 2014

Je passe maintenant sur la rive gauche, lieu de promenade de la bourgeoisie biterroise du XIXe Siècle, et qui conserve un charme certain, surtout à la lumière du petit matin, laquelle contribue à mettre en valeur le pont-canal de l’Orb, que j’évoquerai plus longuement dans l’article suivant.

Dimanche 4 mai 2014

Dimanche 4 mai 2014

Je me dirige vers le Pont Rouge, ou le Canal du Midi reprend son cours vers Agde. A noter une porte de garde qui permet d’isoler le Canal du Midi des crues du fleuve.

Dimanche 4 mai 2014

Dimanche 4 mai 2014

Ici démarre donc le bief d’Arièges, (le 58e ) long de 4 km 500. Plus en aval, se croisent le tracé originel et le tracé neuf du canal au pied de l’écluse de Béziers.

Dimanche 4 mai 2014

Nous sommes ici à 208 km 246 de Toulouse,  tant par le tracé originel que par le tracé neuf, à 7 m 50 au dessus du niveau de la mer.

Dimanche 4 mai 2014

Je ne terminerai pas cette publication sans la photo de la statue de celui sans qui la Canal du Midi n’existerait pas, située sur une des promenades arborées les plus agréables de sa ville natale, l’allée Paul Riquet. Sculpture de David d’Angers (1838).

Dimanche 4 mai 2014

C’est tout, pour le moment !!!

Nicolas.

L’article précédent : « Les écluses de Fonsérannes, juillet 2017« .

L’article suivant : « Le Canal du Midi sur Béziers (tracé neuf) » est à paraitre.

 

Une page sur Béziers est visible sur le site du Canal du Midi en cliquant sur ce lien.

 

4 commentaires pour  « Le Canal du Midi sur Béziers par le tracé originel (avant 1856) »

  1. Joao dit :

    Pas mal, cette progression.

    • Nicolas Nicolas dit :

      Surtout que j’évoque ici des bifurcations sur le canal que les touristes connaissent moins, voire pas du tout, à l’exception, bien sur, des rives de l’Orb.

  2. Christiane C dit :

    Bravo Nicolas pour tous ces articles et documentaires si bien illustrés sur ce canal! C’est vraiment ton enfant ce projet! Pourquoi ne pas en éditer un livre ? Amitiés.

    • Nicolas Nicolas dit :

      Merci Christiane, pour ta suggestion.

      Cependant, chaque choses en son temps.

      Je terminerai d’abord les 5 articles qu’il me reste à écrire. Ensuite, je verrai ce que je peux faire. Je ne souhaite pas me mettre la pression dans la mesure ou je publie pendant mon temps libre. Surtout que si je décide d’en faire un livre, il me sera demandé très certainement des modifications qui me demanderont sans doute de retourner sur site prendre des photos.

      Avec la propagation du chancre coloré, la coupe des arbres malades et leur remplacement par de nouvelles pousses, et encore, pas encore partout, le Canal du Midi a bien changé en 6 ans. De plus, j’aurais aussi des dessins et aquarelles à ajouter.

 

Laisser un commentaire

Vous pouvez ajouter un lien pour être suivi sur twitter en plaçant votre "username" dans cette boite.
Ne doit être placé qu'une seule fois (sauf si vous modifiez votre nom d'utilisateur). Pas de http ou de @ SVP

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les smileys  :-)  :-(  ;-)  :-P  et d'autres, seront traduits en icones.

 

ℓє Бℓσg ∂υ ¢αиαℓ ∂υ мι∂ι

© 2012-2018 JFB Blog du Canal du Midi