Blog du Canal du Midi

Évocation du Canal du Midi

Le Canal du Midi est aussi sur twitter @lecanaldumidi et sur facebook, avec le même nom lecanaldumidi

Lac de Saint-Ferréol à sec

Posté le 6 février 2017 à 16h 20 dans La Montagne Noire par

Article promis, article dû ! Son but ne consiste pas en un énième reportage sur la vidange décennale du bassin de Saint-Ferréol, il s’agit simplement de relater quelques aspects étranges, voire méconnus, en tout cas, au sujet desquels on ne réfléchit pas nécessairement.

Vue d’ensemble depuis la digue, donc l’Ouest, et au delà, la Montagne Noire

Le Lac de Saint-Ferréol à sec, tout un poème… Je l’ai vu plusieurs fois ainsi ! La première année, c’était en 1965 ou 1966, je ne sais plus très bien ! A cette époque, il y avait de la neige, et tout était gelé ! C’est dire qu’il s’agit bien d’une époque révolue… car en vérité, c’est toujours à l’approche de l’hiver qu’on effectue la vidange du Bassin de Saint-Ferréol. Bien dommage que je n’ai pas effectué quelques prises de vues chaque fois ! Certains pourraient me dire qu’il a fait très froid en janvier 2017. C’est vrai, mais croyez moi, c’était un froid bien moins froid qu’alors, et en tout cas moins durable !

Vous avez une photo de moi-même ici, dans le lac, en cette époque hivernale. Même si elle figure déjà sur le site, c’est avec délices que je la reproduis ! C’était en 1965 ou 1966, je ne sais plus…

Je me souviens bien de cette épave de canoë et de mon copain qui prenait la photo avec qui je faisais alors les 400 coups. Malheureusement, il a disparu dans un accident de voiture quelques petites années plus tard.

Et là, une carte postale ancienne, datant du début du XXème siècle, qui nous montre, vous le constaterez avec les photos qui suivent, que rien n’a trop changé aujourd’hui.

Une vue d’ensemble du côté Est du bassin, vers l’amont, nous montre que sur les parties les plus humides, des algues apparaissent, et le gazon pousse rapidement ! Sacrée vie va !

Avec le sec, tout se craquelle… Ce genre d’image m’a toujours impressionné. Tiens, un chien est passé par là ! Il paraît que certaines personnes imprudentes se sont embourbées et les pompiers ont dû intervenir.

Nous constatons également qu’il n’existe pas que des coquillages marins. Nos lacs, artificiels ou non, nous en offrent aussi ! Bien sur je le savais, mais quoi de mieux qu’une photo pour le prouver ? Malheureusement, je ne suis pas un spécialiste, mais il s’agit certainement de « Pisidium amnicum » ou de « Euglesa pulchella ». Si un spécialiste vient à lire cet article, ce serait très sympathique qu’il me donne son avis. Ces coquillages doivent être capables de se régénérer tout seuls après une vidange, car eux, contrairement aux poissons, ne sont pas transférés ailleurs durant les travaux. Je pense que le ruisseau Laudot, qui alimente le lac, suffit à leur renaissance, à moins qu’ils n’existe quelques survivants dans les quelques mares d’eau boueuse subsistantes …

Interdiction de pêcher ! Il existe toujours des panneaux incongrus au moment ou la prise de vue est effectuée, mais leur utilité était bien réelle lors de la baisse progressive du niveau, car il est bien trop facile de ramasser les poissons dans un filet approprié. Ce qui a été fait, non pas en vue de leur consommation, mais de leur transfert en d’autres lieux. Les poissons présents dans le lac sont essentiellement des carpes, des brèmes, des truites et brochets.

 

J’ai aussi constaté que les canards s’adaptent parfaitement en utilisant les quelques trous d’eau subsistants. En effet, il existe quelques flaques d’eau ici et là, celle ci semble avoir été faite rien que pour eux, en tout cas, elle n’est pas naturelle.

… et c’est toujours très agréable de faire le tour du bassin de Saint-Ferréol, même s’il est à sec.
Rassurez vous, la rigole de contournement est toujours en activité, et les eaux du Laudot, augmentées de celles des deux versants de la Montagne Noire grace à la rigole de la Montagne, continuent à s’écouler…

Je n’évoquerai pas les travaux en détail : Vérifications de l’étanchéité et de la solidité des prises d’eau et des conduites, sans oublier le barrage lui même qui semble ne pas avoir bougé depuis sa création.

En tout cas, ce n’est pas du luxe de l’assécher tous les dix ans, on répare, on rafistole, on consolide !

L’obélisque gradué est toujours là ! C’est fou ce qu’ils savaient bien faire les choses, nos ancêtres et ce sacré bon vieux Pierre Paul Riquet !

 

Une vue d’ensemble du barrage depuis le Nord-Est

Vue du barrage, et sous les eaux, un cairn. L’existence de ce cairn m’interroge. Effet décoratif construit par quelque esthète ou fonction nécessaire ?

 

 

Le duvet vert côté montagne, à l’endroit ou le lac est le moins profond, mais aussi le plus vaseux.

Voilà ! Maintenant, rendez vous dans dix ans ! A moins qu’une sécheresse extrême ne vienne me contredire d’ici là !

Si vous voulez encore voir Saint-Ferréol à sec, il faut vous dépêcher, la remise en eau est prévue progressivement à partir de fin février.

A toutes fins utiles, n’oubliez pas de consulter la page de Saint-Ferréol sur le site ! 😉

J’aurais bien voulu suivre le remplissage et multiplier les photos, mais hélas, je pense que je ne serais pas là aux moments les plus opportuns ! Lorsque j’y retournerai, le lac sera certainement rempli.

6 commentaires pour  « Lac de Saint-Ferréol à sec »

  1. Joao dit :

    Merci de nous faire découvrir le Lac de St Féréol vide, surtout qu’on peu le voir comme cela que tous les dix ans, d’après ce que je comprends. Je ne m’y suis pas encore rendu. Mais il y a tellement de chose à découvrir dans votre beau pays !!!

    Je vis à Rio mais je viens quelques fois en France. J’apprécie votre blog et c’est avec plaisir que j’y viens de temps en temps lire de nouveaux articles. Merci aussi pour l’échange de Jean François et d’André me concernant sur l’article précédent. Cependant, je viens de lire un article qui m’effraie : Jean-François voudrait t’il tout arrêter !!!??? Qu’en pensent les autres contributeurs du blog, et notamment Nicolas ? Merci à Jean-François de me répondre.

    • Merci Joao
      Rassurez vous, je n’abandonne pas le blog, ni le site. Il est vrai que j’ai écrit un article dans ce sens suite à plusieurs évènements malheureux et parfois très désagréables que je viens de vivre, pas en rapport avec le blog, ni le site (une mauvaise loi des séries). Il faut dire que c’est un tel boulot parfois, surtout celui qui est invisible : la maintenance du site ! Je précise que le site, tout comme le blog, fait appel à des bases de données. Imaginez seulement la page d’accueil et l’éphéméride. Pour le réaliser, il faut une base de données que l’on pourrait représenter par un tableur avec 366 lignes et une douzaine de colonnes, sans compter les requêtes nécessaires pour que les évènements soient publiés les bons jours. Bien entendu, ce n’est pas une base de données qui se remplit toute seule, les évènements, il a bien fallu que je les collecte. J’ai effacé l’article en question que j’avais écrit à la suite d’une grande lassitude. Maintenant, il me faut redémarrer, même si c’est difficile.

    • Il existe aussi de très beaux endroits au Brésil, notamment ce paysage de dunes, dans le Nordeste, c’est vraiment magnifique ! Je ne connais pas Rio, mais un peu le Nordeste… Et il y a aussi l’Amazonie toute entière, que je connais un peu mais significativement dans sa partie Brésilienne, et beaucoup plus en Guyane Française ! Remonter les fleuves en pirogue, c’est un vrai bonheur !

  2. Dernière information : Il paraît que la remise en eau est effective depuis ce matin 15 février 2017 !

  3. Patricia dit :

    Merci, Jean-François de nous éclairer sur un aspect du fonctionnement du canal que peu de gens connaissent, d’une part, et de vous rendre sur des lieux, sans doute moins prisé par le tourisme de masse, quoique le Lac de St Férréol soit fréquenté.

  4. Patricia dit :

    Merci, Jean-François, de nous éclairer sur un aspect du fonctionnement du canal que peu de gens connaissent, d’une part, et de vous rendre sur des lieux, sans doute moins prisé par le tourisme de masse, quoique le Lac de St Férréol soit fréquenté.

 

Laisser un commentaire

Vous pouvez ajouter un lien pour être suivi sur twitter en plaçant votre "username" dans cette boite.
Ne doit être placé qu'une seule fois (sauf si vous modifiez votre nom d'utilisateur). Pas de http ou de @ SVP

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les smileys  :-)  :-(  ;-)  :-P  et d'autres, seront traduits en icones.

 

ℓє Бℓσg ∂υ ¢αиαℓ ∂υ мι∂ι

© 2012-2017 JFB Blog du Canal du Midi