Blog du Canal du Midi

Évocation du Canal du Midi

Le Canal du Midi est aussi sur twitter @lecanaldumidi et sur facebook, avec le même nom lecanaldumidi

Je sais…

Posté le 10 octobre 2020 à 00h 05 dans Des choses et d'autres par

Je sais… Oui, je sais comme disait Jean Gabin, je sais qu’on ne sait jamais ! Mais ensuite ?

Oui, je sais, depuis longtemps déjà, que les blogs de particuliers comme le mien ne reçoivent que très peu de réponses, et je vais encore m’en accommoder, tout simplement parce que ça me fait plaisir d’écrire ici, rien d’autre…

J’ai du mal à vous rappeler que le site date de 2003 et le blog de 2013 ! et que je n’en ai jamais attendu aucun profit, mais pourtant, je me devais de vous le dire à nouveau.

J’ai en prévision plusieurs articles, les uns avec des images, et d’autres qui concerneront des questions bien plus techniques au sujet du Canal (ou même des canaux en général, car les techniques sont toujours les mêmes, souvent inventées lors de la création du Canal du Midi).

En attendant la suite, je vous livre trois photos encore inédites sur ce site. Pourquoi trois seulement ? Simplement parce qu’il faut laisser vivre le blog, et même vous-même ! Et aussi, parce qu’il faut toujours penser à ceux qui ne disposent pas d’une connexion internet suffisante pour accepter des multitudes d’images !

-0-0-0-0-0-0-0-0-

Le ruisseau d’Alzeau, juste avant la prise d’eau d’Alzeau

Là, j’ai réalisé un flou, avec une technique bien connue des vrais photographes, je veux dire, un flou sur l’eau qui coule… Il faut disposer d’un filtre gris d’une densité calculée afin d’obtenir une pause longue et comme le reste ne bouge pas (en tout cas, en l’absence de vent), seule l’eau parait floue.

Rappelons que le ruisseau d’Alzeau constitue la source principale du Canal du Midi. En fait, c’est grâce à ce ruisseau que le Canal existe tel qu’il a été conçu. Ensuite, la Rigole de la Montagne ira alimenter la réserve d’eau de Saint-Ferréol, mais c’est une autre histoire.

-0-0-0-0-0-0-0-0-

La décoration d’une péniche disparue depuis…

Là, c’est seulement l’intuition de l’instant qui compte ! Savoir ce qui est vrai à un moment donné… et savoir observer ce qui est beau !

-0-0-0-0-0-0-0-0-

Une péniche qui ne peut plus voguer en raison du chômage

Et cette péniche qui peut paraitre désemparée, mais qui ne l’est nullement car elle se contente d’attendre la fin du chômage ! Que raconter d’autre ?

Encore l’intuition de l’instant et surtout, son interprétation… Le reste sera à suivre…

-0-0-0-0-0-0-0-0-

Amicalement à tous,

Jean-François

9 commentaires pour  « Je sais… »

  1. Je suis un ancien prof de Physique. Je réside tout proche de la ville natale de Riquet, Valras-Plage. Lors de mes déplacements, je franchis le canal du midi fréquemment. j’ai suivi son cours, des écluses de Fonseranes jusqu’à Agde le fleuve côtier l’Hérault, l’ouvrage du Libron et l’écluse ronde. L’an dernier je les observé, il était vide, seul persistait un filet d’eau. C’est de là qu’est partie ma curiosité et mon envie de réaliser une étude sur ce canal du midi. Votre site ou « Blog » m’intéresse, je l’ai trouvé sur « Wikipédia » en complément d’infos sur les écluses. Je trouve des explications qui me permettent de comprendre certaines fonctions de ce canal, son alimentation en eau, de les relier à la mécanique des fluides surtout au siècle qu’il a été construit, avec des intervenants comme Pierre Paul Riquet, Colbert, Sébastien Lepreste de Vauban, au règne du roi Soleil. Le fonctionnement des écluses au gabarit Freycinet, leur forme ovale, bien, sans oublier tous les ouvrages, épanchoirs, ponts canaux, aqueduc sans oublier le Libron.

    • Bonjour,
      Merci de votre participation,
      Valras plage, je connais bien, c’était l’endroit où j’allais « à la mer » quand j’étais enfant. Et pour cela, on passait sous le Pont-Canal de Béziers. Cet endroit précis m’intriguait beaucoup sans que je sache trop pourquoi car mes parents ne m’avaient pas expliqué. Je me souviens aussi que parfois, la route était inondée, mais il y a bien longtemps que je ne suis pas retourné à Valras. Vous évoquez les épanchoirs, je pense que j’écrirai bientôt un article sur leur technique ainsi que sur celle des siphons qui sont bien moins spectaculaires.

      • J’empreinte souvent cette route pour aller et revenir de Béziers, par le pont d’Occitanie sur l’Orb au rond point passez la voute du pont canal, une fois de l’autre coté, tout de suite à votre droite, il y a un chemin qui vous mène sur la rive gauche du canal à la rampe, qui ne peu plus être utilisée, ses freins, lors d’une manœuvre avec une péniche, ont pris feu et c’est après cet incident qu’elle reste inerte. cette route les platanes subissent les même problèmes du chancre coloré un vrai fléau tout ça à cause de caisses de munitions en provenance des USA.

        • Les platanes ont été plantés en nombre avec Napoléon III On voit bien sur les cartes postales du début du XXème siècle, qu’ils sont encore peu développés. Le Canal avait alors à peu près le visage qu’il a aujourd’hui, sauf pour les constructions modernes qui l’entourent. Quant aux caisses de munitions, c’est vrai… Le Canal est une victime de choix, car je pense que la propagation s’est faite lorsque les coques des péniches ou bateaux de plaisance touchaient les racines (mais il faudrait le vérifier, je ne suis pas spécialiste de cette question). Il ne faut pas oublier qu’avant les platanes, ce sont les ormes qui ont quasiment disparu de France. Il faudra que je retourne voir celui de Villesèquelande s’il existe toujours : Deux articles à son sujet: http://www.canaldumidi.com/Publications/2013/03/ormeau-villesequelande/ et http://www.canaldumidi.com/Publications/2013/11/ormeau-villesequelande-2/

  2. Avatar Rachel dit :

    Bonsoir !
    Je viens de découvrir votre site internet et je n’ arrive pas à décrocher tellement il m’intéresse.
    Je suis arrivée dernièrement sur Castelnaudary et je suis tombée literalement amoureuse du Canal du Midi.
    J’ ai essayé de voir comprendre l’ oeuvre et l’ artiste qu’ est M. Riquet.
    J’ ai parcouru la rigole de la montagne de haut en bas, la rigole de la plaine’ le canal e suis même allée au domaine de Bon repos. Je voulais m’ imprégner de tous ces endroits pour mieux comprendre.
    pour moi chaque fois est une « autre fois » c’ est comme ci je redecouvrais.
    Il y a une question ou je n’ arrive pas à avoir de réponse, peut être pourrez vous y répondre : pourquoi la rigole des italiens porte t elle ce nom ?
    J ‘ espère avoir une réponse.
    Dans tous les cas merci pour tout ce que vous faîtes

    • Bonjour ! Alors là, vous m’interpellez un peu ! Je ne connais même pas la rigole des Italiens ! à moins qu’il ne s’agisse que d’une chose très confidentielle et pour tout dire, parfaitement inexistante, mais dites m’en plus et je me livrerai à une enquête !

    • Une autre réponse : Je pense qu’il est très excessif de tomber amoureux du Canal du Midi ! Moi même, je n’en suis pas amoureux ! Il m’intéresse simplement parce qu’il fait partie du patrimoine Occitan et Français ! et qu’à ce titre, il mérite bien qu’on s’intéresse à lui ! et si je devais être amoureux d’une entité géographique, ce serait plutôt de la France ou de l’Occitanie !

      • Avatar Rachel dit :

        Bonsoir Jean -François !
        J’ ai trouvé cette appellation sur une carte de VNF. Cela correspondrait à la rigole qui descend du barrage du Lampy vers la rigole de la montagne. Je me suis demandée ce que pouvaient faire ici ces « italiens ».

        Quand je dis que je suis tombée amoureuse du Canal du Midi c’ est bien sur une image.
        Mais il est bien plus pour moi qu’ un centre d’ intérêt. J’ ai besoin de sa … (je ne trouve pas les mots) pour me rassurer, pour m’ apaiser, pour me faire rêver, me questionner et plus encore.

        • Je vais vous avouer un truc ! Je ne suis pas du tout un Dieu du Canal du Midi, loin de là ! ça me fait penser en ce moment à ce sacré Maradona, que l’histoire prétend donner à lui le titre du meilleur joueur de foot de tous les temps ! Le seul truc, c’est qu’il ne va devenir que poussière, certes, certains se souviendront de lui, mais en définitive, il n’existera plus !
          Bref tout ça pour dire que je n’ai jamais, jamais entendu parler d’une quelconque rigole des italiens ! Ceci dit, il est vrai que Paul Riquet avait de fortes connivences avec l’Italie, ça explique peut-être la chose ! qui sait ? Mais bon, cette rigole que vous dites des italiens a tout de même été réalisée bien après lui !
          Si vous le voulez bien, scannez moi donc la carte que vous avez vue, ça facilitera mes recherches pour mieux vous répondre ! Il faut bien avouer que là, vous m’interpellez ! Quoi qu’il en soit, je vais chercher et bien sur trouver ! Référence au Général de Gaulle : Les chercheurs cherchent et les trouveurs trouvent ! C’est valable en toutes circonstances !
          Amicalement à vous, Jean-François…

 

Laisser un commentaire

Vous pouvez ajouter un lien pour être suivi sur twitter en plaçant votre "username" dans cette boite.
Ne doit être placé qu'une seule fois (sauf si vous modifiez votre nom d'utilisateur). Pas de http ou de @ SVP

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les smileys  :-)  :-(  ;-)  :-P  et d'autres, seront traduits en icones.

 

ℓє Бℓσg ∂υ ¢αиαℓ ∂υ мι∂ι

© 2012-2020 JFB Blog du Canal du Midi