Canal du Midi - Lexique

Croix de Toulouse

Pour naviguer sur ce site :

Plusieurs styles sont disponibles, essayez !

Où que vous vous trouviez, vous retournerez à la page d'accueil en cliquant sur le Logo canaldumidi.com

N'oubliez pas de parcourir le site, car je vois que certains cherchent des informations qu'ils ne trouvent pas, par faute de ne pas aller sur le plan du site

 

 

Galeries Photos

Les photos présentes dans les pages courantes sont plus nombreuses que dans les galeries.
Parcourez donc le site...

Mais si vous êtes pressés :

Les sources de la Montagne Noire De la Montagne Noire à Naurouze Du Seuil du Lauragais à Toulouse De Naurouze à Carcassonne De Trèbes à Béziers De Béziers à Sète

Quelques uns des termes et expressions
relatifs à la navigation fluviale
et au Canal du Midi

Amont

La partie supérieure du Canal.

Terme souvent utilisé dans le site pour désigner le sens de la prise de vue des photos

 

Aqueduc

Pont supportant un canal d'adduction d'eau.

Mais souvent, lorsqu'on évoque des voies fluviales, on considère comme synonymes les termes Aqueduc et Pont-canal

 

Aval

La partie inférieure du Canal.

Terme souvent utilisé dans le site pour désigner le sens de la prise de vue des photos

 

Bajoyer

Les murs de maçonnerie du sas de l'écluse, parallèles ou légèrement ovales, appelés aussi murs de quai.

Les bajoyers des écluses imaginées par Andréossy et Paul Riquet sont ovoïdes.

 

Bassin

Sas de l'écluse.

Plusieurs bateaux peuvent contenir dans un Bassin.

 

Bief

Partie de canal contenue entre deux écluses.

Le bief le plus long du Canal du Midi : 54 km
Situé entre l'écluse simple d'Argens (à l'Ouest) et l'écluse octuple de Fonsérannes (à l'Est, à Béziers), on l'a aussi appelé : “La grande retenue”. L'altitude du canal y est maintenue à 31,35 mètres.
Le bief le plus court est situé entre l'écluse double du Fresquel et l'écluse simple du Fresquel.

 

Bief de partage

La partie la plus élevée du canal, celle qui se situe sur le col ou sur le seuil, et en tout cas, sur la ligne de partage des eaux entre deux bassins.

Le bief de partage du Canal du Midi est celui du seuil de Naurouze, entre l'écluse de l'Océan et l'écluse de la Méditerranée.

 

Bricole

Harnais utilisé pour haler les bateaux à col d'homme. Les hommes, et les femmes, ont été aussi utilisés pour tracter les barques, et parfois sur des longues distances. on parle aussi de halage à la bricole.

Le halage à la bricole a longtemps subsisté sur le Canal du Midi, notamment pour passer certains obstacles (ponts, mais aussi et surtout pour le tunnel du Malpas).

 

Canal à point de partage

Canal qui franchit un seuil, un col, où les possibilités d'alimentation en eau ne sont pas pérennes. C'est le cas du Canal du Midi

Ce type de canal peut être alimenté de diverses façons, et dans le cas du Canal du Midi, on utilise le seul moyen connu lors de sa réalisation : les Rigoles alimentaires (Rigole de la Montagne puis, Rigole de la Plaine).

 

Canal latéral

Canal suivant un gros cours d'eau, rivière ou fleuve, et essentiellement alimenté en eau par ce cours d'eau

C'est le cas du Canal latéral à la Garonne, aujourd'hui rebaptisé Canal de Garonne, qui prolonge le Canal du Midi en reliant Toulouse à Bordeaux.

 

Chardonnet

Rainure dans la maçonnerie latérale des portes dans laquelle se loge le poteau tourillon.

Renvoi à la définition de poteau tourillon

 

Chômage

vidage du canal pour permettre son entretien, ou économiser de l'eau... Ce qui implique un arrêt prolongé de la navigation.

Sur le Canal du Midi, autrefois, les chômages avaient lieu en été, ce qui semble logique compte tenu des ressources en eau. Aujourd'hui, avec la plaisance, c'est en hiver ! Petit contre-sens envers la nature.

 

Déversoir

Ouvrage intégré à un bassin ou à une canalisation et destiné à maintenir un niveau d'eau déterminé, à évacuer un trop-plein. Un déversoir sert ainsi à régler le niveau dans l'ouvrage, la surélévation de ce niveau par rapport à la crête du déversoir ne pouvant dépasser la hauteur de la lame déversante correspondant au débit maximal. Sur un canal, on appelle déversoir une décharge située à l'aval ou parfois au milieu du bief, et permettant de régulariser le niveau.

Deux possibilités :
1 - L'eau est définitivement évacuée du canal.
2 - L'eau est récupérée dans le bief aval au moyen d'une rigole ou canelet
Déversoir et épanchoirs sont souvent considérés comme synonymes. Voir le mot Épanchoir.

 

Éclusage

Le passage d'un bateau par l'écluse est appelé éclusage ou sassement.

 

Écluse

Petit barrage permettant la retenue d'eau en amont et le passage des bateaux d'un bief à un autre, par l'ouverture ou la fermeture des vantelles.

Pour les puristes : en fait, une écluse peut tout aussi bien être un ensemble de portes et de bassins.
Une demi-écluse n'est composée que d'une porte, c'est le cas de celle du Laudot
Une écluse simple est composée de deux portes (la porte amont et la porte aval) et d'un bassin ou sas.
On peut évoquer ensuite les écluses doubles, triples... ou octuples (comme à Fonsérannes)

 

Éclusier

Agent affecté à la surveillance et au fonctionnement d'une écluse.

On n'en trouve plus beaucoup en raison de ce sacré saint-automatisme, mais il en existe encore quelques uns...

 

Épanchoir

Ouvrage aménagé sur les canaux et permettant de débarrasser les biefs de l'excès d'eau. L'invention de l'épanchoir à siphon est due à Garipuy et a été mise en pratique sur le canal du Midi en 1776 à Capestang et en 1778 à Ventenac.

L'arrêt du Conseil d'État du roi du 24 avril 1839 (article 241 du code du domaine public fluvial) précise :
L'entretien des épanchoirs du canal du Midi, à l'exception des 21 épanchoirs à fleur d'eau du bief du bassin rond est à la charge du service du canal, y compris les rigoles ou fossés d'évacuation des eaux de ces épanchoirs dans les ruisseau ou rivières voisines... Aucun épanchoir ne pourra être fermé et aucun épanchoir nouveau ne pourra être établi ou le débit d'un épanchoir augmenté sans consultation des propriétaires intéressés.
Épanchoir et Déversoir sont souvent considérés comme synonymes. En fait, un épanchoir implique une intervention humaine pour fonctionner (ouverture ou fermeture d'une vanne) alors qu'un déversoir fonctionne automatiquement quand un certain niveau d'eau est atteint. Mais tout se corse, et pardonnez moi de ne pas être pédagogue... Il est vrai qu'un épanchoir à syphon devient automatique ! En conclusion, nous devrions peut être dire que les épanchoirs concernent le fond alors que les déversoirs concernent la surface !

 

Éperon

Partie basse maçonnée sur laquelle s'appuient les portes de l'écluse, poussées par le poids du courant.

 

Étiage

Niveau moyen le plus bas d'un cours d'eau

Cette définition intéresse surtout les cours d'eaux et rigoles qui alimentent les canaux, car sur un canal, la marge pour le tirant d'eau est très faible.
Parfois en été, le tirant-d'eau est trop faible sur le bief de partage du Canal du Midi.

 

Francs bords

Espace de terrain qui borde le canal

 

Freycinet

Homme politique (1828-1923) A été Ministre des traveaux publics et a défini une standardisation de gabarit de péniche (38,50 x 5m).

Les écluses du Canal de Garonne sont toutes au gabarit Freycinet. Certaines de celles du Canal du Midi ont été modifiées pour cela, mais les travaux ne sont pas arrivés à leur terme.

 

Halage

Traction des bateaux depuis la rive par des animaux, mais parfois aussi par des hommes, et des femmes. le halage à col d'homme est aussi appelé « halage à la bricole ».

Sur le Canal du Midi, le lieu privilégié pour le halage à la bricole est celui du tunnel du Malpas, où le chemin devient trop étroit pour les animaux. Le passage des ponts pouvait aussi poser problème.

 

Maison éclusière

L'endroit où vit l'éclusier...

Certaines, à défaut d'entretien, se délabrent peu à peu... mais sur d'autres, il existe des appels à projets, consultez donc le site des VNF !

 

Miroir

Surface occupée par l'eau d'un canal.

 

Musoirs

Aux extrémités amont et aval de l'écluse, les murs de tête se raccordent aux murs en retour par des parties arrondies qu'on appelle musoirs.

Cette disposition a pour but d'éviter les arêtes vives qui non seulement seraient rapidement épaufrées, mais pourraient encore abîmer les bateaux.

 

Pente d'eau

Système de déplacement des bateaux pour franchir un dénivelé, sans passer par les écluses.

Il n'existe qu'une seule pente d'eau sur le Canal du Midi, celle de Fonsérannes. Mais construite alors que le commerce déclinait sur le canal, elle n'a pratiquement pas été utilisée.
La pente d'eau de Montech sur le Canal de Garonne, ne fonctionne plus depuis peu.

 

Pont-Canal

Pont par lequel le canal enjambe une rivière ou un fleuve.

Les plus célèbres du Canal du Midi, du plus ancien au plus récent :
- Le pont-canal du Répudre
- Le pont-canal du Fresquel sur l'Aude
- Le pont-canal sur l'Orb à Béziers.

 

Porte amont

Porte séparant le bief amont du sas de l'écluse.

 

Porte aval

Porte séparant le sas de l'écluse du bief aval.

 

Poteau busqué

Poteau du vantail d'une porte d'écluse venant en butée avec celui de l'autre vantail lors de la fermeture.

 

Poteau tourillon

Poteau constituant l'axe sur lequel pivote un vantail de porte d'écluse.

 

Prise d'eau

Système de captage de l'eau dans un cours d'eau naturel.

La plus importante pour le Canal du Midi : La prise d'eau d'Alzeau, dans la Montagne Noire.

 

Radier

Dalle qui constitue la base et la fondation du bassin de l'écluse

 

Rigole

Petit canal, maçonné ou non, qui permet de dévier ou de canaliser l'eau.

Il existe deux types de rigoles :
- Les rigoles alimentaires (comme la rigole de la Montagne et la rigole de la Plaine)
- Les rigoles compensatrices ou d'équilibre, qui permettent, grâce à un déversoir, l'écoulement du trop plein d'eau d'un bief amont vers le bief aval sans passer par l'écluse.

 

Sas

Bassin de l'écluse, situé entre les portes amont et aval de l'écluse.

Les sas, ou bassins des écluses imaginés par Andréossy, ingénieur ayant secondé Riquet, sont de forme ovoïde. C'est ainsi que sont la quasi-totalité des bassins du Canal du Midi, sauf certains de ceux que l'on a voulu rendre conformes aux normes Freycinet.

 

Sassement

Le passage d'un bateau par l'écluse est appelé sassement ou éclusage

 

Sauterelle

Nom donné à une perche articulée horizontale, supportée par un mâtereau fixé en abord du bateau, et utilisée par l'équipage pour sauter à terre (d'où le nom) sans faire usage d'une planche d'embarquement.

 

Tirant d'air

Distance entre la surface de l'eau et le point le plus haut du bateau

Sur l'eau, utile pour savoir si on peut passer sous les ponts.

 

Tirant d'eau

Distance entre la surface de l'eau et le point le plus bas du bateau

Sous l'eau, explication évidente...

 

Touage

Une chaîne métallique, fixée à ses deux extrémités, est immergée dans le cours d'eau. Un bateau-treuil, que l'on appelle le toueur, actionne cette chaine. Un ensemble de péniches est alors tracté. Cette technique a été inventée par Eugène Bourdon en 1828.

Ce mode de traction existe depuis l'existence des bateaux à vapeur et a été abandonnée au profil du remorquage. Le touage n'a jamais concerné le Canal du Midi.

 

Vantelles

Vannes mobiles en partie basse de la porte d'écluse qui régulent le niveau d'eau dans le sas.

On ouvre les vantelles amont (celles d'aval étant fermées), afin de remplir le bassin. On ouvre les vantelles aval (celles d'amont étant fermées), afin de le vider.

 

Viradou

Endroit où le canal est élargi, généralement en forme de cercle ou demi-cercle, pour permettre aux péniches de faire demi-tour

Vu sa forte connotation Languedocienne, je pense que ce terme est spécifique aux canaux du Midi. Ceci dit, je ne connais pas le terme pour les canaux du Nord.

 

 

Haut de Page
Menu

Histoire et photos du Canal du Midi, de Toulouse à Sète et de la Montagne Noire au seuil de Naurouze

© 2003-2017 JFB canaldumidi.com

Le Canal du Midi a été inscrit au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO en 1996

Autres sites du même auteur : Pays Albigeois et Louisa Paulin, poétesse occitane