Vauban (1633-1707)

 

Galeries Photos

Les photos présentes dans les pages courantes sont plus nombreuses que dans les galeries.
Parcourez donc le site...

Mais si vous êtes pressés :

Les sources de la Montagne Noire De la Montagne Noire à Naurouze Du Seuil du Lauragais à Toulouse De Naurouze à Carcassonne De Trèbes à Béziers De Béziers à Sète

Sébastien le Prestre de Vauban

Portait de Vauban

Vauban débute son apprentissage militaire en 1651 dans le régiment du prince de Condé. Il apprend le métier d'ingénieur militaire et obtient le brevet en 1655. Il deviendra successivement :

Il y aurait énormément à écrire sur Vauban, ingénieur militaire, génie militaire, concepteur de systèmes de défense modernes.

Sa formation d'ingénieur lui a aussi permis de s'intéresser à la construction des canaux, qu'il estimait indispensables pour l'économie.

Ici, ce n'est pas tant le militaire et l'ingénieur qui nous intéresse, mais le penseur qu'il était et son regard sur le monde. C'est un observateur lucide des questions économiques et sociales de son époque et il mérite aussi d'être classé parmi les meilleurs économistes.

Il réalise à quel point les paysans du royaume sont accablés par les impôts et souffrent de la guerre directement ou indirectement.

Il consigne ses réflexions dans une douzaine d'ouvrages

Dans la description géographique de ses terres : l'élection du Vezelay, il utilise des méthodes statistiques !

Dans son mémoire pour le rappel des huguenots (1686), il explique combien est regrettable la révocation de l'édit de Nantes, ses conséquences désastreuses pour les populations concernées et le pays tout entier. Ses visites du Canal Royal de Languedoc, proche des Cévennes où les camisards se révolteront quelques années plus tard (1702-1705), ne sont certainement pas étrangères à ces réflexions.

Son œuvre ultime est remarquable pour l'époque : il rédige «le projet d'une dixme royale» en 1698 (orthographe d'époque) il ne le publie qu'en 1706 sans l'autorisation du roi. Ce dernier rejette la proposition et Vauban meurt quelques mois plus tard, désolé de ne pas avoir réussi à convaincre son roi.

Ce dernier projet consiste tout simplement à créer un impôt proportionné au revenu en supprimant les privilèges du clergé et de la noblesse ! (voir un extrait des conclusions : la Dîme Royale de Vauban).

Vauban découvre le Canal en 1686. Il est immédiatement admiratif devant l'ampleur des travaux déjà réalisés. Ses qualités de bâtisseur lui permettent de conforter l'ouvrage et de l'améliorer sur de nombreux plans.

Vauban est préoccupé par la nécessité d'isoler le canal des ruisseaux qui le croisent, afin d'éviter son ensablement. Il construit également tout un système de drainage pour éviter que les eaux pluviales ne se déversent de manière anarchique dans les biefs.

Dans cette tâche, il est secondé par Antoine NIQUET, directeur des fortifications de Provence et de Languedoc qui dirige l'exécution des travaux.

Un ouvrage qu'il a réalisé porte son nom : la voûte de Vauban, qui permet à la Rigole de la Montagne d'accéder au versant du ruisseau Laudot, et d'alimenter le bassin de Saint-Ferréol.

 

Haut de Page
Menu

Histoire et photos du Canal du Midi, de Toulouse à Sète et de la Montagne Noire au seuil de Naurouze

© 2003-2017 JFB canaldumidi.com

Le Canal du Midi a été inscrit au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO en 1996

Autres sites du même auteur : Pays Albigeois et Louisa Paulin, poétesse occitane