Colbert (1619-1683)

 

Galeries Photos

Les photos présentes dans les pages courantes sont plus nombreuses que dans les galeries.
Parcourez donc le site...

Mais si vous êtes pressés :

Les sources de la Montagne Noire De la Montagne Noire à Naurouze Du Seuil du Lauragais à Toulouse De Naurouze à Carcassonne De Trèbes à Béziers De Béziers à Sète

Colbert, un très grand ministre

Portrait de Colbert

Colbert était issu d'une famille de grands marchands internationaux de Reims, qui disposaient de solides relations dans les milieux banquiers et financiers.

Après avoir fait son apprentissage chez un banquier Lyonnais, puis travaillé à Paris dans une étude de Notaire, en 1640, il devient commissaire des guerres. En 1645, il entre comme commis au service de Michel Le Tellier, secrétaire d'état à la guerre. Il passe ensuite au service de Mazarin dont il est chargé de gérer la fortune. Cette fonction, menée avec succès, lui permet d'obtenir la recommandation du cardinal à Louis XIV.

En 1661, Colbert entre au service du roi, comme Contrôleur des Finances. Il facilite la disgrâce de Fouquet et participe presque aussitôt au "conseil d'en haut" Personnage de grande valeur, il réussit maintes fois à influencer le roi et cumule les fonctions : département des Bois, surintendant des Bâtiments, Arts et Manufactures, Contrôleur Général des Finances, secrétaire d'état à la maison du roi et à la marine.

Tenant de la doctrine mercantiliste, Colbert s'attache à favoriser les exportations et à limiter les importations afin d'accumuler un maximum de capitaux à l'intérieur des frontières. Il protège le pays de la concurrence étrangère par des tarifs douaniers et contribue ainsi à la promotion des produits français en Europe. Il favorise l'artisanat et crée des manufactures. Enfin, il facilite les flux économiques par la construction de canaux, routes et ports.

Colbert était un personnage exceptionnel doté d'une énorme capacité de travail. Ce n'est pas étonnant que Michelet l'ait qualifié de "bœuf de labour".

Colbert et le Canal du Midi

Compte tenu de ces qualités, ce personnage exceptionnel ne pouvait être que convaincu de l'intérêt d'un canal des deux-mers. Paul Riquet a donc trouvé en lui un interlocuteur attentif, mais exigeant !

Quoi qu'il en soit, convaincu par Riquet, la position et l'intelligence de Colbert lui permettaient de décider le roi à mettre le projet à exécution.

Les relations de Colbert et de Riquet n'étaient pas toujours harmonieuses. Les contraintes de la gestion financière s'opposaient souvent aux lourdes dépenses nécessaires pour la réalisation du canal, et parfois, Colbert a pu douter de la possibilité technique de l'opération.

L'affaire du Malpas, qui a connu un développement rocambolesque et qui fait aujourd'hui partie des légendes du Canal du Midi, est une bonne illustration des tensions qui pouvaient exister entre les deux hommes. Mais ces tensions n'étaient-elles pas stratégiquement entretenues par Riquet afin d'obtenir des rallonges financières ?

 

Haut de Page
Menu

Histoire et photos du Canal du Midi, de Toulouse à Sète et de la Montagne Noire au seuil de Naurouze

© 2003-2017 JFB canaldumidi.com

Le Canal du Midi a été inscrit au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO en 1996

Autres sites du même auteur : Pays Albigeois et Louisa Paulin, poétesse occitane