Pierre-Paul Riquet (1604?-1680)

Croix de Toulouse
 

Galeries Photos

Les photos présentes dans les pages courantes sont plus nombreuses que dans les galeries.
Parcourez donc le site...

Mais si vous êtes pressés :

Les sources de la Montagne Noire De la Montagne Noire à Naurouze Du Seuil du Lauragais à Toulouse De Naurouze à Carcassonne De Trèbes à Béziers De Béziers à Sète

Pierre-Paul Riquet

Fermier général et entrepreneur

Portrait de Pierre Paul Riquet 
d'après une gravure

Pierre-Paul Riquet est né vers 1604-1609, on ne sait pas exactement. Son père, Guillaume Riquet, procureur à Béziers, siégeait à l'assemblée des États du Languedoc. En cette qualité, il s'était opposé en 1618 au projet d'un certain Bernard Arribat de creuser un canal de Toulouse à Narbonne ! L'histoire prend parfois de drôles de revanches ! Sa famille, les Arrighetti, était originaire de Florence.

En 1630, Paul Riquet devient contrôleur dans la «ferme des gabelles du Languedoc». Il épouse Catherine de Milhau, issue d'une riche famille biterroise et s'installe au pied de la Montagne Noire, dans la ville de Revel.

Il gravit les échelons et devient vite sous-fermier des gabelles de sa province. Ce métier est très lucratif. Il lui permet d'acquérir une position de force dans la ville de Revel.

Mais sa vie, c'est son projet de Canal du Midi, et, bien qu'il soit loin d'être le seul à participer au financement, il dépense une grande partie de sa fortune dans les investissements nécessaires.

Il devient fermier général du Languedoc et du Roussillon et acquiert la seigneurie de Bonrepos, à l'Est de Toulouse.

Paul Riquet m'apparaît comme un grand financier, un fin politique et un grand calculateur. Peut-être serait-il devenu plus puissant s'il avait poursuivi d'autres buts ? Mais il a réalisé le canal, et son histoire est inscrite au fil de l'eau.

Malheureusement, il ne sera plus là pour assister à la fin des travaux. Il meurt un an avant la mise en eau généralisée et l'inauguration du canal par Henri d'Aguesseau, intendant du Languedoc.

 

Quelques considérations sur Pierre Paul Riquet

Nous pouvons tous être admiratifs certes, mais il ne faut surtout pas s'imaginer...

Ne vous y trompez pas, après la révolution, les héritiers de Paul Riquet n'ont pas manqué de revendiquer la propriété du Canal Royal de Languedoc, puis du Canal Royal du Midi, et enfin, du Canal du Midi ! Bref, il y avait des sous à gratter !

On trouve dans les archives du Canal du Midi, des tas de choses qui pourraient nous paraitre "rigolotes" aujourd'hui. Les monuments érigés à la gloire de Riquet n'avaient pour but que de faire de la pub afin de réintégrer dans le patrimoine de ses descendants ce fabuleux Canal Royal du Midi ! Il en est ainsi notamment des statues de Riquet érigées à Toulouse et à Béziers, mais aussi de l'obélisque de Naurouze ! Un jour si j'ai le temps, je détaillerai toutes ces choses...

Ceci dit...

Ces considérations n'enlèvent rien au génie de ce bon vieux Pierre Paul Riquet car il est vrai que :

Nous avans affaire là, à un individu hors normes comme il en existe parfois dans l'histoire de l'humanité, mais très peu...

De nombreuses rues portent le nom de Paul Riquet, quelques établissements scolaires aussi, mais encore une station de métro à Paris sur la ligne n°7, entre les stations Stalingrad et Crimée. Plus récemment, à Toulouse (avril 2014), l'hôpital Pierre-Paul Riquet de Purpan.

 

Statue de Pierre Paul Riquet 
à Béziers. Il s'agit seulement du portrait, en noir et blanc.

Un portrait de Paul Riquet : Il s'agit tout simplement de la statue qui orne les Allées Paul Riquet à Béziers, retraitée avec mon logiciel préféré, et placée en noir et blanc.

 

Une gravure représentant Pierre Paul Riquet 
à Naurouze, en train de découvrir la fontaine de la Grave, qui coule à la fois vers la Méditerranée et vers l'Océan

Une gravure du XIXème siècle représentant la légende de la découverte du point de partage des eaux par Paul Riquet au seuil de Naurouze.

Cette légende fait l'objet d'une explication sur la page du seuil de Naurouze. Rappelons ici simplement que dès 1539 (donc bien avant Paul Riquet), les maîtres niveleurs employés par l'évêque de Sisteron pour le premier projet de communication des deux mers avaient déterminé que le seuil de partage des eaux se trouvait à Naurouze.

 

Terminons avec trois photos qui représentent encore Paul-Riquet.

 

De gauche à droite : Statue à Béziers (prise de vue à travers le jet d'eau de la place) ; Plaque commémorative à Saint-Ferréol, à l'occasion du tricentenaire de sa mort ; Statue de Paul Riquet à Béziers.

 

Haut de Page
Menu

Histoire et photos du Canal du Midi, de Toulouse à Sète et de la Montagne Noire au seuil de Naurouze

© 2003-2017 JFB canaldumidi.com

Le Canal du Midi a été inscrit au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO en 1996

Autres sites du même auteur : Pays Albigeois et Louisa Paulin, poétesse occitane