Rigole de la Montagne

Croix de Toulouse
 

Galeries Photos

Les photos présentes dans les pages courantes sont plus nombreuses que dans les galeries.
Parcourez donc le site...

Mais si vous êtes pressés :

Les sources de la Montagne Noire De la Montagne Noire à Naurouze Du Seuil du Lauragais à Toulouse De Naurouze à Carcassonne De Trèbes à Béziers De Béziers à Sète

Carte de Nolin : Diocèses de Toulouse et de Montauban. La Garonne de Toulouse à Montech.

Carte de Nolin : Diocèse de Saint-Papoul. De la Montagne Noire à Naurouze, puis de Castelnaudary à Carcassonne.

Carte de Nolin : Diocèse de Carcassonne, cité de Carcassonne, Trèbes et Marseillette.

Carte de Nolin : Diocèse de Narbonne. Grand bief, Narbonne, tunnel du Malpas.

Galeries Photos

Les photos présentes dans les pages courantes sont plus nombreuses que dans les galeries.
Parcourez donc le site...

Mais si vous êtes pressés :

Les sources de la Montagne Noire De la Montagne Noire à Naurouze Du Seuil du Lauragais à Toulouse De Naurouze à Carcassonne De Trèbes à Béziers De Béziers à Sète

Carte de Sanson Abbeville : De Toulouse à Cintegabelle en passant par Montgiscard et Villefranche-de-Lauragais.

Carte de Sanson Abbeville : Avignonet, Castelnaudary, Mirepoix, Chalabre.

Autres directions

◄  Le bassin du Lampy ... La voûte de Vauban ►

La Montagne-Noire, de la prise d'eau d'Alzeau à Saint-Ferréol.

La rigole de la Montagne constitue un trait d'union sur la totalité de la partie Ouest du Massif de la Montagne-Noire, qui je le rappelle, doit son nom à sa couleur, qui en fait est plutôt bleue foncée lorsqu'on l'observe depuis les plaines du Tarn. Elle traverse essentiellement les départements de l'Aude et du Tarn. Au village des Cammazes (Tarn), après avoir traversé la voûte de Vauban, elle se perd dans le ruisseau Laudot. Ne pas connaître la rigole de la montagne, c'est se priver d'une belle ballade, mais c'est aussi méconnaître l'essentiel du Canal du Midi.

Sous les frondaisons de la Montagne-Noire
une rigole coule paisiblement

Nous venons de la prise d'eau d'Alzeau et nous nous promenons le long de la Rigole de la Montagne...

 

 

La rigole de la Montagne est un enchantement. Ici, elle coule à proximité du bassin du Lampy, un peu avant d'en accueillir les eaux.

 

 

 

 

 

 

L'épanchoir du Conquet

Née sur le versant sud, la rigole de la montagne passe au versant nord au niveau du hameau Le Conquet.

En fait, la rigole réalisée par Riquet s'arrêtait ici et dévalait la pente pour rejoindre le Sor. Le bassin de Saint-Ferréol n'était alors alimenté que par le ruisseau du Laudot et ses affluents. Cependant, très vite, avec Vauban, la rigole de la Montagne a été continuée grâce au percement de la voûte qui porte son nom. Depuis cette époque, la quasi totalité des eaux recueillies se déverse dans le bassin de Saint-Ferréol. Il subsiste tout de même au Conquet un épanchoir destiné à évacuer au moins le trop plein. Voir la page de l'alimentation en eau du Canal du Midi pour plus de précisions.

 

 

 

 

 

 

Vers les Cammazes et la voûte de Vauban

À partir du Conquet, mieux canalisée, elle s'élargit, et pour réduire les infiltrations et améliorer sa beauté, elle est souvent dallée de belles briques rouges.

 

 

 

 

 

 

Rien ne nous empêche de faire un petit détour vers le bassin du Lampy qui contribue également à l'alimentation en eau du Canal du Midi, et de retourner ensuite sur notre chemin le long de la rigole...

 

 

 

L'eau est encore très pure. Ce ne sera plus le cas dans le Canal où elle prendra une teinte tantôt grise, tantôt glauque.

 

 

 

Un jour, on a perdu la Rigole de la Montagne ! Impossible de savoir où elle était passée... et on ne l'a jamais su, l'eau ne ressortait nulle part !

Le monde souterrain conserve encore bien des mystères.

Cela se passait en janvier 1748. Une inscription commémorative sur une pierre granitique raconte l'évènement à l'endroit où elle avait disparu.

Les témoins de l'époque prétendent que le pays avait ressenti une secousse terrible, et que la rigole était complètement gelée... témoignages parfois contradictoires, entre eux et aussi avec la pierre commémorative. On dit encore que les eaux de la rigole auraient dévalé la pente et emporté du bétail sur son passage (comment cela aurait-il été possible si elle était gelée ?)

Peut-être y a-t-il eu un tremblement de terre ce jour-là ? Ce qui est certain, c'est qu'il a fallu refaire la rigole.

 

Profitons un peu du beau dallage rouge tant qu'il est encore temps. J'ai bien peur qu'il ne disparaisse lors d'une prochaine remise en état, ou pire encore, en raison de l'absence de remise en état ! En tout cas, il est de moins en moins visible.

 

 

 

 

 

En continuant vers l'aval, la rigole de la montagne va passer sous la voûte de Vauban

Haut de Page
Menu

◄  Vers l'Amont    Vers l'Aval ►

Histoire et photos du Canal du Midi, de Toulouse à Sète et de la Montagne Noire au seuil de Naurouze

© 2003-2017 JFB canaldumidi.com

Le Canal du Midi a été inscrit au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO en 1996

Autres sites du même auteur : Pays Albigeois et Louisa Paulin, poétesse occitane