La Rigole de la Plaine et le Lauragais

Panorama sur plaine du Lauragais et la rigole de la plaine depuis le village de Saint-Félix-Lauragais. 
On aperçoit l'extrêmité occidentale de la Montagne Noire et la rigole de la plaine bordée d'arbres.
Croix de Toulouse
 

Galeries Photos

Les photos présentes dans les pages courantes sont plus nombreuses que dans les galeries.
Parcourez donc le site...

Mais si vous êtes pressés :

Les sources de la Montagne Noire De la Montagne Noire à Naurouze Du Seuil du Lauragais à Toulouse De Naurouze à Carcassonne De Trèbes à Béziers De Béziers à Sète

Carte de Nolin : Diocèses de Toulouse et de Montauban. La Garonne de Toulouse à Montech.

Carte de Nolin : Diocèse de Saint-Papoul. De la Montagne Noire à Naurouze, puis de Castelnaudary à Carcassonne.

Carte de Nolin : Diocèse de Carcassonne, cité de Carcassonne, Trèbes et Marseillette.

Carte de Nolin : Diocèse de Narbonne. Grand bief, Narbonne, tunnel du Malpas.

Carte de Nolin : Diocèse de Béziers. Du tunnel du Malpas à Béziers, puis à Vias.

Autres directions

◄  Ruisseau du Laudot ... Seuil de Naurouze ►

Observations depuis Saint-Félix-Lauragais

 

 

 

Le village de Saint-Félix-Lauragais, un petit village perché sur une motte au pays du blé dur et du tournesol (et aussi du cassoulet, un peu plus au sud !). C'est une bastide, qui possède sa halle centrale, tout comme Revel, et en tout cas, c'est un lieu privilégié pour observer les dernières pentes de la Montagne Noire et le franchissement du seuil de Graissens par la Rigole de la Plaine.

Ne vous attendez pas à un paysage spectaculaire, le Lauragais est un pays de collines à perte de vue, mais c'est un beau pays riche d'histoire.

 

La Rigole de la Plaine est aisément repérable grâce aux arbres qui la bordent. Il n'y a pas à se tromper, pas de ruisseau ni de rivière dans ce secteur. Méfiez-vous des effets dus à la perspective et des déformations optiques inévitables pour réaliser un panorama. La rigole ne monte pas ! Elle descend en pente douce de gauche à droite.

Au hameau des Thoumasés (épanchoir du Laudot) nous sommes à 14 km à vol d'oiseau du seuil de Naurouze, mais la rigole de la plaine va serpenter pendant 27 km pour l'atteindre.

À gauche, le lac de Lenclas, et à droite, sous le feuillage, la rigole

La digue du lac de l'Enclas

Rigole de la plaine. Navigable ?

Il est intéressant d'indiquer que la rigole de la plaine était navigable de Revel à Naurouze à l'origine et disposait de quelques écluses. Il a rapidement été décidé de mettre un terme à cette situation car elle nuisait à l'approvisionnement en eau du bief de partage.

Mention doit être faite également du seuil de Graissens par lequel aurait pu passer le Canal du Midi au lieu du seuil de Naurouze. Il s'agissait d'atteindre le cours du Girou et de le suivre jusqu'à la Garonne. Mais cette idée n'a pas été retenue.

Les Cassés pendant la croisade albigeoise et le catharisme
Bûcher du 20 mai 1211

Aux Cassès comme à Saint Félix et l'ensemble du Lauragais, la religion cathare était acceptée par les habitants jusqu'au milieu du XIII ème siècle. Les Curés et Bons Hommes se toléraient et cohabitaient sans problème. Cependant, il ne faut pas croire que la majorité de la population était gagnée à l'hérésie. La population restait très largement catholique (on dénombre seulement 5 à 10% d'hérétiques selon l'historien Jean-Louis Biget). Néanmoins, un réelle tolérance dominait.

Un grand nombre d'hérétiques étaient réfugiés chez les Roqueville, seigneurs du castrum, eux même sous la suzeraineté du comte Raymond VI. La "Chanson" de la croisade, "la Canso", nous apprend que c'est contre le gré du comte, que les Roqueville avaient donné asile à des parfaits, l'église n'en crut rien et tint Raymond VI pour responsable du fait. Il est vrai qu'il était très tolérant envers les bonshommes, et qu'il essayait de jouer la modération.

Le chef des croisés, Simon de Montfort assiégea la place, qui capitula rapidement. Ensuite, "On alluma un grand feu où ces malheureux furent brûlés dans une très grande joie". Une soixantaine d'hérétiques auraient été ainsi brûlés, mais ce chiffre est incertain, c'est Pierre des Vaux de Cernay, chroniqueur du côté des croisés qui l'affirme. Guillaume de Tulède, l'auteur de "La Canso" indique le chiffre de 94 hérétiques "trouvés" dans la tour. Certains auraient donc abjuré ? Peu probable... En tout cas, il y en avait beaucoup.

Altitude 275 m Lieu-dit : Le Fort. Monument commémoratif du bûcher des Cassès

La rigole de la plaine est toute proche du lieu de commémoration, elle se cache sous les rideaux d'arbres, au premier plan.

Un vieux puits près du fort

Haut de Page
Menu

◄  Vers l'Amont    Vers l'Aval ►

Histoire et photos du Canal du Midi, de Toulouse à Sète et de la Montagne Noire au seuil de Naurouze

© 2003-2017 JFB canaldumidi.com

Le Canal du Midi a été inscrit au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO en 1996

Autres sites du même auteur : Pays Albigeois et Louisa Paulin, poétesse occitane